La Princesse Mécanique

13.00 

Tandis que Stella est applaudie par un public conquis après une représentation à l’Opéra de Paris, une catastrophe sans précédent va bouleverser sa vie. Elle devient Miette et, reléguée dans les tréfonds de l’Opéra, elle devra réapprendre à vivre loin des feux de la rampe. Elle troque une troupe de danseurs étoile pour des personnages loufoques et rafistolés au grand cœur.

Catégorie :

Description

Tandis que Stella est applaudie par un public conquis après une représentation à l’Opéra de Paris, une catastrophe sans précédent va bouleverser sa vie. Elle devient Miette et, reléguée dans les tréfonds de l’Opéra, elle devra réapprendre à vivre loin des feux de la rampe. Elle troque une troupe de danseurs étoile pour des personnages loufoques et rafistolés au grand cœur.

Informations complémentaires

Dimensions

20 x 26,5 cm

ISBN

9782490592098

Texte

Lenia Major

Illustrations

Artemisia

Nombre de pages

96

Avis

  1. MageEditionsAdminSite

    https://leslecturesdemamannature.wordpress.com/2020/08/17/lhistoire-du-lundi-soir-21/#more-1601

    J’avoue avoir tout de suite été séduite par les illustrations d’Artemisia cela avait déjà été le cas avec Précieuse, un autre album jeunesse que j’avais acheté lors du salon justement. Elles sont colorées, tout en douceur, un enchantement! C’est vraiment cela qui m’a donné envie d’être contributrice et d’ avoir ce magnifique album.

    Il ne nous restait plus qu’à découvrir l’histoire de cette princesse! Dans l’univers des jouets, Stella est une danseuse étoile, à l’apogée de sa gloire elle se retrouve cassée et jetée dans les tréfonds de l’Opéra. Dans un monde de jouets cassés et rafistolés plutôt loufoques, elle deviendra « Miette » mais n’aura plus goût à rien.

    Une histoire pour aborder la résilience et comment surmonter les épreuves avec les plus jeunes. L’importance d’être entourée est omniprésente. Un joli conte accessible aux lecteurs autonome qui permet de plonger dans un monde magique et trépidant. J’ai adoré le rap des « Rats Peurs ». Le format A4 de l’album est sympathique et permet de mettre en valeur les illustrations.

    Un peu long pour être lu sur une seule histoire, le conte est découpé en courts chapitres qui permettent de rendre la lecture plus fluide. La police, la taille des caractères la facilitent vraiment. Pour les mots un peu compliqués ou spécifique au domaine de l’Opéra, un glossaire se trouve à la fin de l’album.

    Ce roman jeunesse est une petite pépite plutôt à mettre dans les mains de lecteurs aguerris si vous ne les accompagnez pas dans leur lecture. Nous avons passé un agréable moment en compagnie de Miette et de ses nouveaux amis au grand cœur tous très attachants!

  2. MageEditionsAdminSite

    http://lepetitmondedulivrejeunesse.over-blog.fr/2020/10/roman-danse-et-accident.html

    L’histoire selon l’éditeur : Tandis que Stella est applaudie par un public conquis après une représentation à l’Opéra de Paris, une catastrophe sans précédent va bouleverser sa vie. Elle devient Miette et, reléguée dans les tréfonds de l’Opéra, elle devra réapprendre à vivre loin des feux de la rampe. Elle troque une troupe de danseurs étoile pour des personnages loufoques et rafistolés au grand cœur.

    Petit complément par moi : Stella va être victime d’un terrible accident, et son corps va être cassé. Jugée non réparable, elle est envoyée dans les sous-sols de l’Opéra, une “poubelle” en quelque sorte. Dure sera la chute, et Stella n’aura au début aucune envie de s’adapter à sa nouvelle vie. Ses compagnons aux grands cœurs vont devoir faire preuve d’ingéniosité pour lui redonner le goût de vivre…

    L’histoire est très jolie et les personnages sont touchants. Tous ont été envoyés dans les tréfonds de l’Opéra, et de là est apparue une très grande solidarité entre eux. C’est pour cela qu’ils ne laisseront pas tomber Miette ! J’ai bien aimé ce message d’entraide, mais aussi toute la “reconstruction” de Stella, le fait qu’elle trouve finalement un moyen de reprendre goût à la vie. Sans parler forcément d’accident, il peut se passer dans la vie beaucoup de choses qui nous changent, et on n’a l’impression de ne plus être la même personne. Stella a le sentiment qu’elle ne pourra plus jamais être aimée, et c’est totalement faux. Ses nouveaux amis vont lui faire comprendre à quel point elle se trompe, message qui pourra toucher les lecteurs qui s’identifieront d’une manière ou d’autre autre à Stella.

    Le texte de Lenia Major est très plaisant à suivre, adapté aux lecteurs à partir de 8 ans avec ses 96 pages. Et petit bonus : les mots un peu compliqués, comme les termes propres au spectacle par exemple, sont signalés par un astérisque et sont tous expliqués dans un glossaire à la fin.

    Comme les autres titres de cet éditeur, la police utilisée est adaptée aux enfants dyslexiques. Le texte n’est pas sur les illustrations mais bien à part, et les lignes sont bien séparées entre-elles. Tout est pensé pour faciliter le déchiffrage des mots et des phrases.

    J’ai beaucoup aimé les illustrations de Sarah Feruglio. Elles ont un petit côté “steampunk” que l’on ne trouve pas si souvent dans les romans pour les lecteurs de cet âge. Mais cela est fait par petite touche, de façon à ne pas donner un style plus “âgé” au livre. Les couleurs et le dessin sont déjà superbes, mais cela donne vraiment beaucoup de charme au récit (bon, ok, j’aime le style steampunk…). Je pense que certains petits lecteurs seront ravis !

    D’ailleurs, le roman est au format album, ce qui permet d’apprécier encore plus les belles illustrations sur une pleine page.

    Ce texte est pour les filles autant que pour les garçons. Stella a un rôle important bien sûr, mais il y a d’autres personnages tout aussi importants auxquels les enfants pourront s’identifier. Même les petits chiens pourront trouver un personnage qui les représente ^^. Et même si les petits danseurs et danseuses aimeront retrouver ce thème dans leur lecture, il n’est pas obligatoire d’être fan de danse pour apprécier ce livre.

    Un très joli moment de lecture, et une histoire à découvrir sans plus attendre.

    Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

fbq('track', 'PageView')